Manu Bouthillier

La joindre


Manu




Emmanuelle Bouthillier fréquente depuis toujours le milieu de la musique traditionnelle, à cheval entre la Bretagne et le Québec. De la musique à la danse en passant par le chant, le conte et la langue, ce sont toutes les facettes de la culture traditionnelle qui l’intéressent. Au violon, elle s’est formée auprès de personnalités d’horizons variés (Vincent Morel, John Wright, Liette Remon, Jean-Marc Delaunay, Michel Favre, Lisa Ornstein, etc.). Depuis quelques années, sa pratique sonnée tend à se spécialiser autour des « musiques-à-violon » du Grand Ouest de la France.

Emmanuelle est titulaire d'un Diplôme d'Etat et d'une licence de musicien interprète (DNSPM) en musiques traditionnelles. Elle exerce, depuis 2012, une activité d'enseignement à la fois ponctuelle (stages…) et régulière (cours…). Elle est, en ce moment, enseignante remplaçante en chant traditionnel au Conservatoire de Rennes, animatrice d'ateliers de violon traditionnel pour Gallo Tonic (Liffré) et chargée de cours de violon et de chant pour la formation au DEM de musiques traditionnelles de l'école de musique du Trégor (Lannion).

En pratique, Emmanuelle se produit en bal et en concert au sein de diverses formations occasionnelles ou établies. En bal, elle est, par exemple, violoneuse et chanteuse dans « Planchée » et « La Sèrcl », trios de musique à danser de Haute-Bretagne. Elle fait aussi danser en solo (violon/chant) ou en duo avec Jeanne Lemoine (chant a capella). En concert, elle travaille en duo avec Dylan James dans l'Abrasive (une proposition au sein de laquelle convergent musique à violon et musique improvisée), en trio avec Jeanne Lemoine et Enora Moriou-Pautret au sein du groupe vocal Ramajes ou encore avec son père, Robert Bouthillier, autour du répertoire québécois et acadien.

  • Dernière modification: il y a 2 mois
  • par Daniel Deveaux